Auto-citation de coup de gueule nocturne

Ils réfléchissent par échos moyens, par résonances approximatives, par connotation fausse, par réflexes d’éducation sommaire et finalement très officielle, très étatique, très libérale, très papa-maman, mais s’ils réfléchissaient par réflexion, qu’adviendrait-il ? Eh bien ils cesseraient de réfléchir pour atteindre le réel, la vérité et le monde serait sauvé. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ne le font pas.

S, nuit du 24 au 25 octobre 2017

I'm writing. Poems. Stories. Songs. And not so boring reviews about movies, actors and, if I get really angry, news. I'm drawing, painting a bit, taking pictures, drawing on them, painting a bit. Here it is. Enjoy reading (and not only me). Sébastien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :