Car on y nage

Car on y nage

Je veux vivre dans quelque chose comme une pièce de théâtre
qui nie la mort qui nie l’argent qui nie les intérêts particuliers
un monde où les goût personnels n’existent pas
car on y nage dans la vérité

ne nous parlons pas de nos fringues
de nos gestes de nos doigts
sans quoi jamais inspirés nous dépérissons
dans l’amer permanent
la dérision du cloaque

le contraire d’oser
le contraire suspendre
le contraire la mort

il faut se taire et exister
se taire et aimer tout
il n’y a plus de goût
car on y nage en vérité

kbh, 30 juin 2020.

%d blogueurs aiment cette page :