III

LAISSER TOMBER (en guise d’adieux)

À recouper le vieux grimoire on a perdu tout notre temps
moi je veux entre les histoires te trouver toute vivante c’est trop tard
on s’est trompé de page et alors les brebis les champs les aigles pour toi ce n’était qu’un rêve
c’est à ne pas y croire je sais je le devine sous ta peau l’indicible peau
Totem Au revoir ce n’était pas pour cette fois
redonnons à la vie les couleurs de la flamme

Copenhague, le 3 Septembre 2019.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :