XVI

DELTA

Je m’évidais vers le delta j’avais la forme d’un triangle masse d’eau des fleuves verts alluvions de particules tourbillons des mille lunules d’araignées qui glissaient de côté un rond de ci un rond de là je me suis mis à les envier j’avais la forme de la mer et je sentais les étoiles passer de l’éther sur mon ventre blanc de cachalot renversé de cachalot endormi comme un film à l’envers je me débobinais et bientôt j’arriverais si on n’avait menti à revoir par la menu la pellicule de ma vie

La dernière barrière au-delà des corps noirs et des barbelés électriques qui dansaient macabrement juste sous la surface ouvrit un après que je ne connaissais et je m’en étonnai que voulez-vous de moi j’ai dit mais non j’étais moi-même la dernière voix j’ai senti des poissons remuer sous mes cuisses et je me suis surpris à les laisser me suivre elle allait disparaître la cuisse inutile Jupiter ou Athéna

Mille et mille compagnons ô mes petits poissons je suis ivre et vous savez bien je suis seul je pourrais pleurer pour rien quand les étoiles me zèbrent le ventre de leurs longs rayons froids en dessous je sentais le grand noir et l’imaginai cubique et sans fin mais il dépassa la surface de mes conceptions de verre ô petits poissons petits poissons supportez mon corps envolez-moi haut très haut si loin qu’ici au cœur je voudrais bien monter avec vous dans les airs je voulais être montgolfière et qu’un petit malin vînt éteindre son clope ou éprouver sa lame et qu’éclate sans bruit le grand poumon de toile

J’avais hâte de n’être plus c’était une grand joie on allait mettre le couvert et je prends la chaise juste à côté de toi le délire arborait toute sa consistance et toutes les familles se réunissaient pour nous bénir à l’unisson quelle absence a-t-on quand on descend la pente on s’accroche à des riens pourvu que ça dépasse

Je pourrais parler de mes mains mais il n’y a plus de rive et je ne sais plus à qui m’adresser mes mains je voulais dire elles étaient écorchées la belle affaire et si pourtant il y avait des images de la terre des chardons sans doute un arbre une feuille et cela finissait dans un cosmos d’égratignures un vrai gratin de meurtrissures en sourdine mais c’était le rideau de transparence opacifié c’était la fin je ne pouvais rien dire

Copenhague, le 16 Septembre 2019.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :