Invitation

Je suis amoureux et vous n’y pouvez rien j’ai verrouillé toutes les fuites et cela faisait bien longtemps que je n’avais pas si sûre forteresse

Si vous m’effractionnez vous me trouverez assis devant un feu malade et qui brille pourtant même à travers ses cendres

Je suis mélancolique et j’ai élu décembre comme mois de l’année car je veux réchauffer ce qui ne peut s’éteindre

Je virevolte à l’intérieur et je recycle du thé vert comme si entre des entrelacs de chat de mouette et maladroits je voulais retisser l’hiver pour en faire ma lettre morte

Mais vous finirez bien par vous asseoir même s’il faudra vous prier mais sans rien dire vous sentirez à la faveur d’un rideau fat ou d’une encyclique de toi qu’on ne peut pas me déranger

Car je suis amoureux vous dis-je et les pulsions et les vertiges sont à moi comme des forêts promenées ils sont mon âme et mon secret je vivrai tout à l’intérieur qui est immense et si vous venez seul vous verrez vibrer le silence

Copenhague, le 5 septembre 2019.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :