Faut s’expliquer un peu tout le temps
Quand on te parle tu serres les dents

Tu voudrais bien qu’on parle d’autre chose
Que de ta solitude morose
Ou les vacances
Que tu prends pas

Tu voudrais qu’on t’oublie pour te parler vraiment
Tu voudrais qu’on te touche en touchant quelque chose
Qu’on apprenne à parler même avec les enfants

Et surtout avec eux car c’est la bonne école
Pour parler sans attendre qu’on vous donne un bon point

Ou un poing dans la gueule

Car ça rigolait pas quand c’était pour des billes

Comme odieux sont les gens
Quand ils parlent aux enfants
Pour que rient les adultes

Mais là je boite
Plus que jamais
Je m’en retourne à mes hochets

Copenhague, 12 février 18

Premier poème 2018

I'm writing. Poems. Stories. Songs. And not so boring reviews about movies, actors and, if I get really angry, news. In the blank spaces, I'm teaching. "Littérature". ""Theater"" (double quotation marks, nobody can teach Theater... nobody can teach anything...) In a high school. A French one. In Copenhagen. Denmark. Capital city. My biography is still in progress, not that impressive (don´t be shy) and will be updated when required. Next time I'm considering quitting everything for a non-sense relocation project of myself in Louisiana (the American one). Here it is folks. Enjoy reading (and not only me). Sébastien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :