Faut s’expliquer un peu tout le temps
Quand on te parle tu serres les dents

Tu voudrais bien qu’on parle d’autre chose
Que de ta solitude morose
Ou les vacances
Que tu prends pas

Tu voudrais qu’on t’oublie pour te parler vraiment
Tu voudrais qu’on te touche en touchant quelque chose
Qu’on apprenne à parler même avec les enfants

Et surtout avec eux car c’est la bonne école
Pour parler sans attendre qu’on vous donne un bon point

Ou un poing dans la gueule

Car ça rigolait pas quand c’était pour des billes

Comme odieux sont les gens
Quand ils parlent aux enfants
Pour que rient les adultes

Mais là je boite
Plus que jamais
Je m’en retourne à mes hochets

Copenhague, 12 février 18

Premier poème 2018

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: