Pleurer pleurer pleurer pouvons-nous pleurer jusqu’à la fin, pouvons-nous pleurer jusqu’à la racine des larmes, sera-ce l’extinction finale, ce n’est même pas sûr ?
Pleurer jusqu’à la lie, pleurer pour rien et pleurer pour tout à la fois, pourquoi les larmes nous manquent-elles, pourquoi leur sel nous fait-il si défaut ?
Est-ce l’armure, armoirée trop, qui glisse sous notre désir d’être malheureux et glisse jusqu’à l’insignifiance de disparaître une bonne fois ?
Est-ce, est-ce ? Je ne dirai
Pas pourquoi
Nous manquons
De solidité

Pellé, Copenhague, avril, dans les 1ers jours de 2018

One Comment on “Pleurer pleurer

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :