A ce niveau là je n’ai plus de concurrents
J’ai un corps nocturne qui peut tout aspirer
Les clopes
Le vin
Le vain
L’époque

Rassurez-vous

je paie très cher

avignon, terrasse, la nuit, au 13 du 14 Juillet 18, sebastien

I'm writing. Poems. Stories. Songs. And not so boring reviews about movies, actors and, if I get really angry, news. I'm drawing, painting a bit, taking pictures, drawing on them, painting a bit. Here it is. Enjoy reading (and not only me). Sébastien

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :