Passion (n.f.) : mot désormais utilisé par ceux qui ignorent le sens de celui de travail pour justifier celui des autres et s’en défendre. Le plus souvent utilisé avec sourire condescendant. Sa force fascisante réside dans l’obligation supposée de le prendre comme un compliment. À la limite, de s’en contenter en guise de salaire. On doit déjà s’excuser de travailler, il faudra bientôt en payer le droit, voire en purger la peine, longer les murs, faire profil bas. C’est donc un concept fondateur de la dictature de la paresse, de la négation du travail, qui est le temps de l’homme libre, pour établir l’esclavage des loisirs et du travail forcé : le salariat.

Sinon, passion veut dire force contre laquelle on ne peut agir. Le football et la randonnée ne peuvent être considérés, par exemple, comme des passions. La cueillette des champignons échappe également à ce concept.

19 octobre 2019.

2 Comment on “Passion (n.f.)

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :