Discours enfantin (pour de vrai) – spécial Noël

Discours enfantin (pour de vrai)

Si la parole m’était donnée
Que tu arrivais à point nommé
J’écrirais avec un bouchon
Brûlé sur un bout de carton
Un point-virgule au chalumeau
J’emploierai un ou deux mots de trop
Une rature au point de rupture
Et trois autres en suspension

Je dirais à qui veut bien l’entendre
Canicule ou gel à pierre fendre
Sans la moindre compromission
Que le linge est bon à étendre
Oh oui croquons dans le ciel tendre
Si on s’attarde sur le firmament
Si on fait dans la littérature
Les bonbons nous colleront aux dents

Je finirai par le poirier
L’hippopotame ou le colibri
Il suffit de commencer petit
Je chanterai avec mes poumons
Qu’on a tracé sur le futur
Trop d’horizons des fruits trop mûrs
L’harmonica ça ne s’apprend pas
C’est comme pour aller en prison

illustration : Ernst HaeckelKunstformen der Natur (1904), https://commons.wikimedia.org/wiki/Kunstformen_der_Natur#/media/File:Haeckel_Trochilidae.jpg : Hummingbirds (kolibris) – (drawn from millinery specimens, body positions are not natural) Male Ruby-throated Hummingbird Male Horned Sungem Male Crimson Topaz Male Red-tailed Comet Male Tufted Coquette Male Sword-billed Hummingbird Buff-tailed Sicklebill Male Dot-eared Coquette Male White-vented Violetear Male Hooded Visorbearer Female Juan Fernández Firecrown Male Booted Racket-tail

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :