b846f75b14ceae94ae811f7ecdb872eb

 

la meurtrière

poème 11 de La suite en x

je suis jaloux de tes regards qui ne sont pas sur moi diaprés
Je suis jaloux de tes écarts pardonne la rime est-ce mieux de l’ignorer
au moins j’ai fait la faute de quart
au moins passer mon tour de garde
Je suis jaloux c’est tout que veux-tu c’est une apocalypse
ça me révèle à moi-même plus diable et destructeur
que je n’osais imaginer
cela me révèle en sueur au pied du lit et de nos montagnes ratées
ferme cette fenêtre par pitié

S., 18 et 20 octobre, Paris.

image de couvert : F. von Stuck, Salomé, 1906.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: