Sans titre / Ben tiens…

ils nous auront / toi qui le dis
tout le monde voit qui c’est / tu parles
même si quand on se rapproche / eh ben quoi
ce n’est d’un coup plus personne / ah ben tout ça pour ça

ils nous auront déjà eus / alors à quoi bon
c’est le temps de réaliser qui nous manque / hein ?
on est toujours un peu trop tard / ouh là
c’est là le drame/ ça je l’avais dit

ils nous auront dépouillés à la racine / on est des radis ?
du Temps qui passe avec une majuscule / comme l’Histoire ?
comme une grande cathédrale immobile / ah ok
à nous attendre en fond de nef / les bateaux grecs ?
faut pas chialer / je l’ai toujours dit

enfuyons-nous tout nus / mais c’est cool ça !
avec nos poings chétifs et nos corps jamais mûrs / oui oui si tu veux
avec notre torpeur / compris, compris
comme les lapins dans les phares / sur la Départementale 13
qui sont là peut-être aussi pour quelque chose / oui, Pâques !
les lapins de torpeur résolus / en chocolat, en chocolat !

surgira du fond de cette apoplexie maligne / va te faire
quelque réitération du Bien jusque-là retenue / je te
ou alors qu’ils ont masquée / alors tu sais oui ou non ?
en nous rebattant les yeux la bouche et les oreilles / le verbe ne marche que pour le dernier COD

qu’on se méfie des idées grandes / pourquoi pas des « grandes idées » ?
terrorisant par la Terreur qui elle aussi est majuscule / ça veut rien dire et ça se répète
mais à l’envers à contrepied / il faut choisir
de tout nouveau départ / R.A.S.

nous refusons de nous taper la tête encore contre des murs dociles / moi pareil
nous ne voulons plus ne pas partir / hein ?
nous ne voulons plus des amorces imbéciles dont on connaît déjà le bout / eh le bout de ta !
ce jeu de dupes savantes / ça me rappelle Molière

nous ne voulons plus d’un mouvement qui renonce à lui-même et ne sert qu’à faire croire / tu bouges ou tu vas à la messe, dis ?
que nous faisons quelque chose / y en a plein des comme toi
nous ne voulons plus ne pas y croire / hein ?
nous ne voulons plus ce rien / c’est pas un nom…
qui nous dévore sur place / t’as qu’à bouger !
et ne nous retient même pas / ah ben moi non plus tiens !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :