Poèmes

Le vol statique des corbeaux sur moi

Le vol statique des corbeaux sur moi Entier je veux être couvert D’une masse de corbeaux Dont j’écarterai les ailes Quand il faudra t’embrasser Cette meute piaillarde Et discrète à dessein M’enrobera d’un drap Dont j’écarterai les becs S’il faudra te parler Ils piaillent de souffrance Et d’idées impossibles De faims qu’il faudrait taire Ils […]

Plus

Synthétique

Synthétique Notre rythme Ou notre sémantique Et nos inhibitions Nos tics Nos tiques Tout ce qui nous suce Le sang Algorithme Pathétique Et quand tu changes de champ Je m’égare Aux égards Car je n’ai pas le temps Prions qu’on nous unisse seule solution Un chant Passereau triste Est notre firmament

Plus

De fil blanc (faux sonnet)

Rembrandt, Vieille femme lisant,1655.     De fil blanc à Alban Bouquette Cousue de haute main en altitude haute Glycine d’héritage émois qui mangent l’ombre En l’absence du temps où le siècle s’épuise La vie continûment repousse les défaites Le soleil contemple les craquèlements muets Des micas noirs sourdement assemblés au blanc Du quartz où […]

Plus

ULTIME APAX

ULTIME APAX à Jacques Rapacki le corps obscène un cachalot brillant crémeux porte avec lui de l’eau visqueuse abominable propulsion qu’il faudrait taire la jaune odeur flotte dans la saillie béante   je suis l’algue flottante à la dérive à la surface du monde nivelé à la perte de la vue et de l’horizon profond […]

Plus

L’Enfant-neige (intégrale)

Sébastien Pellé L’Enfant-neige Récit 1. Dans la chambre 22, au rez-de-chaussée, Romuald profite d’un moment de répit entre deux crises. Elles frappent n’importe quand. Ou plutôt elles frappent après s’être annoncées, une demi-heure ou plus avant d’éclater pour de bon, mais elles s’annoncent n’importe quand. Et puis ensuite elles montent, lentement. C’est comme ça qu’elles […]

Plus