Triptyque octosyllabique sans raison

Triptyque octosyllabique sans raison

J’ai mis du blanc au congélo
je l’ai fait vibrer jusqu’au bleu
Est-ce la pierre ou bien des os
J’ai foi en le principe aqueux

J’ai pris le rouge où cette cendre
devient la braise en hésitant
C’est comme pécher le grand sandre
Pour le vider de tout son sang

Petits émois grande chimie
dans le creuset de mon cœur d’or
J’ai pris la terre et fait des plis
Une cathédrale ton corps

Paris, nuit du 4 au 5 Juillet 2018, terrasse du Kim’s bar, rue de Crimée

%d blogueurs aiment cette page :