Littérature

Vite Fait

Vite Fait J’invente scènes permanence Pourtant l’ambivalence est un repli d’amour Un bien sombre mensonge oubli du songe Mon inconstance et ma paresse à l’échafaud ! Heureusement que nous avons l’impardonnable

Plus

Vision

Vision Le pas des portes, grange austère paquebot de nuit immobile où parle encore un mort pendu de liesse, tandis qu’on hisse dans les airs les lourds bovins gonflés de pestilence, pensée tu reviens t’hypnotiser de lourds glaciers au Nord qui bercent ton exil permanent dans le fracas de leurs détachements silencieux, à jamais hermétique […]

Plus

Gestion, hydre, ogre, prestidigitateur infernal

Chers amis, le temps m’est compté. Cet article est une ébauche qui irradie je crois vers d’autres perspectives qu’il faudrait indiquer plus explicitement. Néanmoins, puisque, physiologiquement et socialement (je n’ai pas dit politiquement), le temps m’est rare (paresse, ô délicieuse paresse eût du dire Rimbaud s’il eût été réellement « feignant » – de feindre -), je […]

Plus

Les deux portes

Les deux portes A gauche et à droite, deux portes. L’une de fer, barres de métal croisées sur de gros boulons et des soudures qui font des cicatrices boursouflées. L’autre, coulissante, en verre rosé presque transparent, vaporeuse, un nuage de sucre comme on en vend dans les fêtes foraines. Ceux qui ont levé la tête […]

Plus

Descartes plâtrier

Paresse = montage “Je monte donc je suis.”, Descartes plâtrier. Rien de plus nécessaire que l’introduction de la morale laïque à l’école. Je souffre encore, aujourd’hui, de ne pas avoir connu cette formation élémentaire. De là, un parcours erratique et contradictoire, un manque de sérieux et un humour mal placé, tout cela aggravé par des […]

Plus

la vie d’artiste

la vie d’artiste tous les artistes à la maisonils ont le chien maman papails collectionnent les relations d’amis semi-professionnelsce sont les artistes aujourd’huiils ont du chic à tour de brasune grande télévisiondes tatouages et des bretelles moi je te dis on vivra seulset on n’aura jamais d’enfantsl’amour nous brûle ils sont en deuilde ne savoir […]

Plus

Le vol statique des corbeaux sur moi

Le vol statique des corbeaux sur moi Entier je veux être couvert D’une masse de corbeaux Dont j’écarterai les ailes Quand il faudra t’embrasser Cette meute piaillarde Et discrète à dessein M’enrobera d’un drap Dont j’écarterai les becs S’il faudra te parler Ils piaillent de souffrance Et d’idées impossibles De faims qu’il faudrait taire Ils […]

Plus

Synthétique

Synthétique Notre rythme Ou notre sémantique Et nos inhibitions Nos tics Nos tiques Tout ce qui nous suce Le sang Algorithme Pathétique Et quand tu changes de champ Je m’égare Aux égards Car je n’ai pas le temps Prions qu’on nous unisse seule solution Un chant Passereau triste Est notre firmament

Plus

Bouc impromptu 2 (un an plus tard)

Bouc impromptu 2 De l’horizon diabolique qui tapisse le fond de mon cerveau je ne peux vous parler. Il est si loin si proche et si lointain il est à portée de main il frisonne toujours et partout en sourdine en crinoline grattant sourdant biaisant travestissant tout perception mémoire et pensée. Il prend la forme […]

Plus

Déclaration

    Déclaration Mais la plupart sont déjà morts et l’ont toujours été Il faut le voir de loin comme ils se jettent sur tout ce qui palpite cela fait très longtemps qu’ils ont choisi leur côté Ils sont prisonniers de la fin ils l’ont entamée très tôt dès la calvitie dès les premiers gamins […]

Plus

Réveil en fuite

  Réveil en fuite Je suis allé cacher mon humeur racornie Avancer sur soi-même où on est le plus soi Est-ce bile terrible acide intérieur Avancer en coquille un ongle détaché qui sèche sans la chair un pétale de bois Ou confusion de maux au mieux la profondeur Nacrée navrée soupçon avide de terreur Je […]

Plus

Oursin

Bourdonne rien ne rentre Vitre contre vitre haché Au lampadaire les idées folles rien ne rentre encore Parole Contre parole rien n’est plus dit qui serre le cœur tout passe en mollesse et rien ne rentre Obstiné mollusque en ces baves Entravé Clos et clos si sûr de lui qu’il dort rien ne rentre encore […]

Plus

Oursin

Bourdonne rien ne rentre Vitre contre vitre haché Au lampadaire les idées folles rien ne rentre encore Parole Contre parole rien n’est plus dit qui serre le cœur tout passe en mollesse et rien ne rentre Obstiné mollusque en ces baves Entravé Clos et clos si sûr de lui qu’il dort rien ne rentre encore […]

Plus

L’Enfant-neige (intégrale)

Sébastien Pellé L’Enfant-neige Récit 1. Dans la chambre 22, au rez-de-chaussée, Romuald profite d’un moment de répit entre deux crises. Elles frappent n’importe quand. Ou plutôt elles frappent après s’être annoncées, une demi-heure ou plus avant d’éclater pour de bon, mais elles s’annoncent n’importe quand. Et puis ensuite elles montent, lentement. C’est comme ça qu’elles […]

Plus