Porte noire

J’essaie sortir de l’existence 

Par porte la moins douloureuse
Quand on pense au poids de ce qui craquait dans son dos

à l’Antonin Arto

On l’applaudit mais bien trop tard 

De ne s’être écartelé qu’en public
A moi la porte noire qui n’ouvre surtout sur rien

Par ici la sortie des grands soirs

s’il vous plaît n’être pas consciemment cruels

pour une fois

en vous croyant des Jésus-Christ

Quand vous crucifiez (diérèse) à vue
Sauvez-vous de votre fausse gentillesse

je ne dis pas ça pour moi mais pour la suite

S’il y en a une

S, 12 Novembre 2017, dimanche 

Advertisements