Porte noire

J’essaie sortir de l’existence 

Par porte la moins douloureuse
Quand on pense au poids de ce qui craquait dans son dos

à l’Antonin Arto

On l’applaudit mais bien trop tard 

De ne s’être écartelé qu’en public
A moi la porte noire qui n’ouvre surtout sur rien

Par ici la sortie des grands soirs

s’il vous plaît n’être pas consciemment cruels

pour une fois

en vous croyant des Jésus-Christ

Quand vous crucifiez (diérèse) à vue
Sauvez-vous de votre fausse gentillesse

je ne dis pas ça pour moi mais pour la suite

S’il y en a une

S, 12 Novembre 2017, dimanche 

I'm writing. Poems. Stories. Songs. And not so boring reviews about movies, actors and, if I get really angry, news. I'm drawing, painting a bit, taking pictures, drawing on them, painting a bit. Here it is. Enjoy reading (and not only me). Sébastien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :